L’intelligence artificielle (IA) désigne généralement la capacité d’une machine d’exécuter des fonctions associées à l’esprit humain, telles que la perception, le raisonnement, l’apprentissage et la résolution de problèmes. Les technologies d’IA appliquées aux chaînes d’approvisionnement conjuguent des techniques complémentaires d’analyse de données, d’apprentissage machine et de recherche opérationnelle pour produire des analyses descriptives, prédictives et prescriptives.

Les algorithmes de l’apprentissage machine discernent des schémas dans des volumes de données et d’expériences pour faire des prévisions et des recommandations. Au lieu de recevoir des instructions explicites (ou règles) de programmation, les algorithmes s’adaptent en fonction de nouvelles données et expériences pour améliorer l’efficacité au fil du temps. L’apprentissage machine décèle des schémas dans de très gros volumes de données, ce qui permet d’optimiser la capacité des chaînes d’approvisionnement d’anticiper les problèmes et de les résoudre.

La chaîne de blocs est un registre décentralisé de toutes les transactions effectuées dans un réseau de pairs. À l’aide de cette technologie, les participants peuvent conclure des transactions sans passer par une autorité centrale. Les applications potentielles de la chaîne de blocs sont nombreuses et comprennent les transferts de fonds, le règlement de transactions et le vote. La chaîne de blocs est un outil puissant pour sécuriser les fichiers de données, notamment dans les applications de chaînes d’approvisionnement, y compris la gestion des garanties, l’authentification et la traçabilité des biens et services.

Une chaîne d’approvisionnement est un réseau constitué de toutes les personnes, organisations, ressources, activités et technologies qui entrent en jeu dans la création et la vente d’un produit ou d’un service. De la planification opérationnelle au sourçage, en passant par la fabrication, la distribution et la livraison, les chaînes d’approvisionnement sont d’essentiels vecteurs de création de valeur dans tous les secteurs d’activité. Les chaînes d’approvisionnement sont l’épine dorsale de l’économie canadienne; elles fournissent près d’un million d’emplois et constituent plus de 10 % de notre PIB.

La gestion de chaîne d’approvisionnement consiste à superviser les échanges de matières, d’information et d’argent entre fournisseurs et manufacturiers, puis grossistes et distributeurs de détail, pour aboutir aux consommateurs. Les trois principaux canaux d’échange de la chaîne d’approvisionnement sont le flux des produits, le flux d’information et le flux financier. La GCA consiste à coordonner ces flux et à en assurer l’intégration au sein des entreprises et entre elles.

Le corridor commercial Ontario-Québec englobe un système de voies de transport terrestres, aériennes et maritimes qui comprend le fleuve Saint-Laurent et les Grands lacs, et constitue un accès concurrentiel et attrayant pour le commerce international. Les provinces du Québec et de l’Ontario représentent la moitié de la population canadienne et environ 60 % des exportations et du PIB du pays.

Si vous désirez en savoir plus au sujet de SCALE AI, veuillez nous écrire à info@aisupplychain.ca.

Le siège de SCALE AI est situé à Montréal, au Canada.